Actualité

Journée d’études : Normes, pratiques, réflexivités (2)

  • Sciences Humaines,
  • Recherche,
paillettes
paillettes
Date(s)

le 15 mars 2011

9 h 30 - 16 h 30

Université François Rabelais

3 rue des Tanneurs 37000 TOURS

Salle 70

Quels sont les enjeux des « normalisations » en cours, dans les mouvements de réforme qui touchent aux « métiers d’humanité » - enseignement, éducation, soin, médiation ? Quels sont le sens et la chance des initiatives de ceux qui subissent ou mettent en œuvre de tels changements, ou qui y résistent ? Réflexion au long cours.

Une première journée a examiné d'une part la question de normes universelles, d'autre part le rapport à la règle que pouvait manifester une pratique (8 octobre 2011). Cette seconde journée explore la filiation amont des analyses de Foucault sur le concept de normalisation, en allant revisiter l'apport de Georges Canguilhem, médecin et philosophe, auteur d'un ouvrage déterminant sur la notion de norme, particulièrement dans la santé : Le normal et le pathologique. A la normalisation s'oppose la normativité, et d'abord celle du vivant, celle de tout être vivant : la vie est « création de formes », et le vivant « en débat avec son milieu » : jalon, pour penser les actes instituant des « vivants parlant ».

Programme :
  • 9 h 30 Accueil des participants.
  • 9 h 45 Présentation  de la journée : Laurence Cornu, Professeur à l'Université de Tours :
  • 10 h -12 h Exposé suivi de discussion :

 Patrice Vermeren, Professeur à l'Université de Paris 8

L'erreur, le concept, la vie : Georges Canguilhem dans la philosophie française contemporaine.

  • 14 h 00 -16 h 30 

Emmanuel Nal, doctorant,  chargé de cours à l'Université F. Rabelais

La notion d'écart chez Georges Canguilhem

Marie-Josèphe Baudry, doctorante à l'Université F. Rabelais

Normes, normalisation et management.

Exposés suivis d'un débat général

Merci de confirmer votre éventuelle présence le plus rapidement possible à l'adresse suivante :

isabelle.peronnet@univ-tours.fr

Contact :