Caroline Giraudeau - Printemps du Livre 2019

Caroline Giraudeau

Maître de conférences au département de psychologie de l’Université de Tours depuis 2000
Enseignement : psychologie du développement et du vieillissement
Recherche : relations intergénérationnelles ; maltraitance.
Membre du comité de rédaction de la collection Psychologie et Vie Quotidienne dirigée par Gérard Chasseigne (Éditions Publibook Université, puis Connaissances et Savoirs, et maintenant Éditions Complicités Universitaires)




Giraudeau couverture Éléments pour une psychologie de la maltraitance
Paris, Éditions Publibook Université (Psychologie et vie quotidienne), 2015 

Discipline : Psychologie

Dans cet ouvrage, la psychologie apporte des réponses pour comprendre les décisions, et éclairer les pratiques professionnelles autour de la question de la maltraitance.

Très actuels, les textes réunis ici abordent la maltraitance chez les enfants et chez les personnes âgées à travers des réflexions, des exemples de prise en charge et des recherches. C’est ainsi que les auteurs contribuent à suggérer un certain nombre d’éléments pour une psychologie de la maltraitance.

Concernant la question de la maltraitance chez les enfants, l’ouvrage aborde la maltraitance psychologique restée trop longtemps silencieuse dans son signalement et sa considération. Il aborde également les défis de la parentalité auxquels sont confrontés celles et ceux qui ont été maltraités (le fameux spectre de la répétition), et les situations de maltraitance à échelle de peuples entiers (avec l’exemple des pensionnats autochtones au Canada), ainsi que les réparations et les mesures thérapeutiques mises en place.
La question de la maltraitance psychologique aux personnes âgées est débattue depuis plus récemment. Dans cet ouvrage, on y questionne l’accompagnement des personnes âgées avec troubles cognitifs modérés ou sévères dans leurs décisions et le degré de maltraitance qui peut y être attaché. On apporte également un éclairage nouveau sur la manière dont les professionnels prennent la décision de faire un signalement de maltraitance suspectée ou avérée chez une personne âgée.
Cet ouvrage apporte des réponses aux psychologues et aux travailleurs sociaux en ancrant ces questionnements à la fois dans la pratique et dans la littérature internationale.